© Créé en Mars 2015 par Mam'Conseils.

J’utilise des cookies pour améliorer votre expérience d’utilisateurs. 

December 30, 2019

Please reload

Confidences et lâché prise : écrire pour en parler

29/01/2017

Aujourd’hui je laisse la parole à une maman, passionnée d’écriture elle partage avec nous un texte sur les émotions liées à la grossesse et à la naissance d’un enfant…

 

 « Devenir maman, ça commence bien avant l'accouchement. Il faut remonter un peu plus de 9 mois en arrière. On le sent au fond de soi. Bébé est accueilli dans notre ventre, sa maison pendant 9 mois. Le début d'un très long et éprouvant marathon. La course contre la montre ne fait alors que commencer.
Devenir maman, c'est d'abord l'amour qu'on veut partager, offrir, donner à autrui. Ce besoin, ce désir de fonder une famille, créer un être fait de notre chair et de notre sang.

 

[… ] Article en entier ici

 

Devenir maman, c'est avoir l'impression de pouvoir vaincre le monde entier. Avoir la force de déplacer des montagnes, et la douceur d'une caresse sur la joue. Avoir le cœur aussi grand que l'océan, et le courage d'une armée entière. Avoir la patience des plus grands sages, et l'amour de la terre entière.
Devenir maman, c'est simplement aimer, plus fort qu'on aimera jamais. C'est s'arracher une partie de soi. Offrir son cœur, sacrifier son corps, donner son temps, et juste ressentir le bonheur d'aimer. Aimer d'un amour inconditionnel et impérissable, indéfinissable et incassable. Aimer sans faille ni faiblesse. Aimer avant d'avoir vu, su, connu. Aimer après avoir cru, vécu, voulu. Aimer pour espérer, pour pouvoir tout surmonter, se retrouver à terre et se relever. Aimer, et ne jamais se sentir aussi grand, qu'à genoux devant son enfant. »

 

C.RK - @copyrights

 

Si vous souhaitez en savoir plus, voici quelques mots sur l’auteur…

 

            Voici un extrait d'un texte que j'ai écrit peu après avoir mis au monde ma deuxième merveille. Nombre d'émotions se sont bousculées en moi à cette période de ma vie, qui a été pour le moins compliquée. Et comme à chaque passage difficile de ma vie, j'ai écrit.

            Écrire, pour moi, c'est comme un refuge. Cela m'aide à extérioriser. A partager avec le monde ce que je n'arrive pas à dire à voix haute. Aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours écrit. J'aime les mots, j'aime jouer avec eux, les nuancer, les comparer, leur donner du pouvoir.

 

            Les mots m'ont toujours permis de comprendre, analyser, et vivre avec mes émotions. J'ai ainsi appris à canaliser ma colère, à gérer ma tristesse et ma frustration, ou tout simplement à exprimer ma joie. J'ai le sentiment de rendre tolérables des émotions parfois incontrôlables. Coucher sur papier une humeur, un ressenti, un vécu, m'a fait grandir. J'ai pu me remettre en question, me poser les bonnes questions.

            Mais surtout, j'ai ainsi pu apprendre à vivre en paix avec mon passé, pour mieux me concentrer sur le présent, et avancer sereinement vers l'avenir. Je peux désormais vivre au jour le jour sans être sans cesse tourmentée par mes erreurs et angoissée par le futur.

            Avec tout ça, j'ai bien évidemment évolué dans ma vie, mais également dans mon écriture. Je pense pouvoir dire à présent que j'ai trouvé mon propre style. Ainsi, avec le soutien de plusieurs amies, j'ai créé une page pour rassembler mes écrits et les faire partager avec tout le monde.

            Je souhaite maintenant transmettre ma passion des mots à tous ceux qui aiment la beauté de l'écriture. J'aimerai venir en aide à ceux qui n'arrivent pas non plus à s'exprimer. Je voudrais montrer aux gens qu'ils ne sont pas les seuls à ressentir autant d'émotions. Si je peux juste apporter un peu de soulagement, de compréhension et d'attention à travers mes écrits, alors je serai heureuse. L'écriture m'a sauvé de nombreuses fois, et je pense que les mots ont le pouvoir de guérir, s'ils sont utilisés correctement.

            Ma prochaine étape, sur laquelle je travaille déjà, c'est la retranscription de la beauté mais surtout de la vérité du monde dans lequel on vit. Je m'inspire de paysages, de faune et de flore, de personnes, de scènes, de tout ce qui m'entoure, afin que, tout comme avec une photographie, je fige dans le papier la singularité d'un instant.

            Tout comme mes émotions ont été mon guide, je me laisse m'émerveiller avec les yeux d'un enfant par tout ce qui m'entoure. Je m'indigne parfois devant l'injustice, et je dénonce quelquefois, prêchant pour ma propre vérité. Je veux redécouvrir avec des yeux neufs, avec innocence, naïveté et simplicité, tout ce que le monde peut m'offrir.

            Je suis en constante recherche d'évolution, et lorsque j'estimerais avoir suffisamment progressé dans cette étape, j'envisage de m'ouvrir aux actualités, de les voir, les approcher, les contourner avec un angle divergent, et ainsi donner l'occasion aux gens de voir les choses avec un point de vue différent.

            Bien évidemment, je ne délaisserai jamais aucun de mes domaines d'écriture, que ce soit les émotions, le monde, ou bien prochainement l'actualité. Je veux permettre, à moi-même ainsi qu'aux autres, de voir la vie dans son ensemble et dans le moindre de ses détails. Je veux créer plusieurs observatoires, afin qu'il n'y ait pas un mais plusieurs points de vue sur une même situation.

            Je veux devenir plus ouverte d'esprit, et encourager les gens à faire de même, dans une société fermée à l'individualité et à la différence. Je propose simplement une porte alternative, libre à vous de l'ouvrir ou non.

            Si vous faites le choix de l'ouvrir, vous découvrirez des « Ecrits furtifs », de petits textes remplis de sens, de sous-entendus, d'émotions, que je grave l'espace d'un instant, afin qu'ils subsistent durablement. Ils vont de quelques lignes à plusieurs paragraphes parfois, souvent écrits de manière impersonnelle afin que chacun puisse s'identifier dedans. Ils sont forts, poignants, tristes aussi parfois, mais avec une porte de sortie, qui rappelle que peu importe la situation, on finit toujours par s'en sortir.

            Je suis consciente du chemin qu'il me reste à parcourir, et c'est pour cela, qu'au-delà de toutes ces raisons, je vous demande également de me suivre afin de m'aider à progresser. Donnez-moi vos avis, posez-moi des questions, critiquez si nécessaire. Je suis déterminée à partager ma passion avec le plus de monde possible, et cela commence avec chacun d'entre vous.

 

Écrits furtifs - Une tâche d'encre intemporelle

Découvrez la page Facebook

 

Madame Maman a aussi écrit pour Mam'conseils sur la Grossesse:

Grossesse et panique

 

 

Please reload