© Créé en Mars 2015 par Mam'Conseils.

J’utilise des cookies pour améliorer votre expérience d’utilisateurs. 

Please reload

Trouver un mode de garde pour bébé

27/09/2016

Bientôt la reprise du travail… et vous avez en gros sur le cœur à l’idée de laisser votre petit bout. Mais pas le choix, quand on n’a pas la chance d’avoir des grands-parents à proximité, à la retraite et complètement disposés à passer leur temps libre à pouponner !

 

Rassurez-vous, même si la séparation peut être un peu difficile au début, bébé va adorer explorer un nouvel univers et jouer avec d’autres enfants.

Et vous de votre côté, vous allez pouvoir reprendre votre vie de femme… travailler mais aussi papoter, rigoler et/ou vous disputer avec les collègues (sinon ce n’est pas drôle) !!!!

 

A la fin de la journée, vous retrouverez avec encore plus de plaisir votre bébé.

 

 

Voici les 4 modes de garde principaux.

 

 

LA CRÈCHE

 

Pourquoi on aimerait tous faire garder bébé en crèche ???

 

-     Bébé va pouvoir découvrir plein d’activités d’éveil et de motricité, le paradis du jeu ! 

-     Déjà habitué à partager et jouer avec des petits camarades, l’entrée à la maternelle passera comme une lettre à la poste.. ou presque.

-     Au niveau sécurité et hygiène, on peut y aller les yeux fermés !

-     Et surtout… en dehors des fermetures annuelles, le service est assuré toute l’année !!! Quand on n’a pas le droit aux jours enfants malades, à des RTT à gogo, et à un patron compréhensif, ce dernier point n’est pas négligeable !

-      

 

Mais comme rien ne peut être tout rose :

-     en collectivité, bébé apprend le partage des jouets mais aussi celui des microbes,

-     il peut avoir du mal à se faire à toutes ces nouvelles têtes,

-     dans un dortoir, bébé dort moins, donc il peut être plus fatigué et grognon. (C’est chouette pour finir la journée !!!)

 

 

Conseils de maman : Si vous avez des horaires fixes, compris entre 8h30 et 18h30, et que vous avez une crèche à proximité, n’hésitez pas !!!! Tentez votre chance même si vous pensez que c’est mission impossible !! C’est comme le loto, qui tente rien, n’a rien !!!! ;-)

 

Effectivement les places sont rares ! Seuls 30% des enfants environ peuvent être accueillis en crèche et cette répartition est inégale en fonction des régions.

Pour vous faire une idée des vos chances éventuelles, vous pouvez consulter cette carte des répartitions.

 

Voici quelques astuces pour essayer de décrocher la place tant convoitée :

 

-     Inscrivez-vous déjà pendant la grossesse. En général la plupart des crèches acceptent les demandes à partir du 5ème mois de grossesse. Les informations sont souvent mises sur leur site internet,

-     Posez une candidature dans plusieurs crèches, sans aller non plus à l’autre bout de la ville,

-     Essayez de voir dans votre entourage si quelqu’un a des connaissances à la mairie ou à la crèche. On a beau dire, les relations ça marche, surtout si c’est une crèche municipale !

 

-     Montrez-vous motivée et agréable, lorsque vous devez confirmer votre pré-inscription. En général les crèches demandent de confirmer tous les mois ou tous les 2 mois par téléphone ou par mail. Préférez dans ce cas le mail, car c’est la directrice qui les reçoit directement. Ca permettra qu’elle se rappelle de votre nom au moment de l’étude du dossier.

 

-     Même sur liste d’attente, ne perdez pas patience, tout est encore possible ! Par exemple j’avais fait une demande en mai pour une rentrée en septembre dans les 3 crèches de ma commune. Et à ma grande surprise, j’ai eu une proposition dans chacune pendant l’été. Mais voilà je ne voulais pas une semaine complète, du coup j’ai refusé (je sais… ça va faire râler plus d’une !!!),

 

-     Vous aurez plus de chances d’avoir une place en septembre qu’en cours d’année. Donc si bébé est né en cours d’année, essayez de trouver un mode de garde d’attente ou si vous le souhaitez, prenez un congé parental.

 

 

 

LA HALTE-GARDERIE

 

C’est comme la crèche, sauf que c’est limité à quelques demies-journées ou parfois quelques journées par semaine. Les règles et le nombre de places varient en fonction des établissements.

 

Ca peut être une bonne solution si vous êtes à temps partiel ou si vous pouvez compléter avec une autre solution comme un membre de la famille ou une nounou à domicile.

 

C’est d’ailleurs celui que j’ai choisi pour ma petite dernière. Elle y va 3 matinées par semaine.

Travaillant à la maison, je voulais pouvoir m’en occuper au maximum.

Mais j’avais tout de même besoin de me dégager un peu de temps pour travailler (un peu plus vite !), des rendez-vous éventuels et pour la socialiser un peu (pour qu’elle se décolle un peu de moi !!!)

 

Conseils de maman : C’est très facile d’avoir une place, même en cours d’année, comme l’accueil ne se fait que par demies-journées et est aussi limité par enfant.

Pour s’inscrire, il faut appeler directement la halte-garderie pour prendre un rendez-vous avec la directrice.

Donc pas d’astuce particulière ;-)

 

 

L’ASSISTANT(E) MATERNEL(LE) INDÉPENDANTE

 

L’assistant(e) maternel(le) est un(e) professionnel(le) de la petite enfance qui a reçu un agrément pour accueillir entre 1 et 4 enfants à son domicile.

 

Si vous décidez d’avoir recours à ce mode de garde, vous deviendrez son employeur direct. Vous devrez donc signer un contrat de travail et respecter les règles en matières de congés payés et de licenciement.

Les tarifs sont variables et sont fixés généralement par les nounous en fonction de l’offre et de la demande. Il faut compter plus ou moins 4€ brut/heure en fonction des régions.

Au salaire, il faut rajouter une indemnité d’entretien qui couvre la consommation d’électricité, d’eau, la fourniture de matériel et éventuellement en plus des frais de repas.

 

Le gros avantage de la nounou est la flexibilité, puisque vous pourrez fixer les horaires ensemble.

Bon… toutes les nounous n’acceptent pas les journées à rallonge, trop tôt le matin ou trop tard le soir. Mais c’est tout de même possible de trouver la perle rare !!

En plus pour bébé, ça sera comme une deuxième maison, donc c’est moins perturbant.

 

L’inconvénient majeur est l’absence non prévue ou en cas de maladie.

 

Conseils de maman : Pour que tout puisse bien fonctionner, il faut que le courant passe bien et aussi que vous ayez confiance. C’est la personne qui va garder votre enfant et que vous allez voir tous les jours, donc n’hésitez pas à poser toutes les questions nécessaires et à en rencontrer plusieurs avant de vous décider.

Si après, vous avez un doute quelconque, dites-le franchement, bien sûr avec calme et sans tomber dans l’exagération non plus.

 

Pour être plus tranquille, anticipez et prenez vos dispositions en cas d’absence imprévue : 

-     voyez déjà dans votre entourage si quelqu’un pourrait être disponible,

-     demandez directement à l’assistante maternelle si elle peut vous recommander une nounou de secours,

-     contactez une agence de garde d’enfants pour que tout soit mis en place si besoin.

Pour trouver la nounou, voici mes astuces : 

-     Faire une recherche en fonction de vos critères sur des sites spécialisés, comme bebe-nounou. Comme pour la crèche, vaut mieux choisir des personnes habitant à proximité (maison ou travail).

-     Préparer une liste de questions et faire un premier entretien téléphonique. Vous verrez, un premier tri se fera rapidement.

-     Rencontrer la nounou à son domicile, si possible sans votre bébé pour être plus disponible lors de l’entretien. Pour vous rappeler de tout, vous pouvez préparer une fiche par nounou pour noter une liste de questions et après les réponses données.

-     Faites confiance dans votre ressenti.

 

Il existe aussi les assistantes maternelles rattaché à une crèche familiale, le fonctionnement est pratiquement identique, sauf pour le règlement, vous payez la mairie, pas votre assistante maternelle. Le calcul lui est basé sur le quotient familial. Et gros avantage vous avez une assistante maternelle de remplacement durant les congés et les maladies 

 

 

 

LA NOUNOU A DOMICILE

 

C’est le mode de garde rêvé pour les parents… une personne qui viendrait chez vous, sans que vous ayez besoin de réveiller bébé, de le préparer et l’enlever de ce cocon familial.

 

Mais tous ces avantages ont un coût, puisqu’en étant son employeur direct et unique, vous aurez l’obligation de la payer au minimum le smic, soit 9,67€ brut/ heure.

 

Pour diminuer le coût, il est possible de faire une garde partagée avec une autre famille, c’est-à-dire qu’elle s’occuperait en même temps des enfants des 2 familles.

Les conditions et les horaires, chez l’une ou l’autre des familles ou de manière alternée, sont à déterminés entre les 2 familles.

 

Dans ce cas, la difficulté principale est de trouver une famille avec des horaires de garde similaires et qui habiterait dans un secteur proche. Ca sera certainement plus facile dans les grandes villes que les autres.

 

Conseils de maman : Pour ne pas s’embêter dans le recrutement et la gestion de la nounou, vous pouvez faire appel à une agence de services à la personne.

L’avantage aussi est en cas d’absence ou de maladie de la nounou, ils s’occupent de trouver une remplaçante en urgence.

 

Découvrez également Touver une baby sitter.

 

Bestnounou.com par exemple à lancé un service sur Android et IOS pour trouver une nounou près de chez soi à la dernière minute.

Babychou service qui a ajouté de nouvelles fonctionnalités à son site pour simplifier encore plus la vie des parents. 

Vous pouvez aussi faire appel à une Mamie sitter, Le site kangouroukids à mis en place une Opération G3 : pour recruter des seniors qui souhaiteraient travailler et garder des enfants. Un beau projet pour réunir les générations!

 

 

 

POUR PLUS D’INFORMATIONS

 

Si vous souhaitez avoir des informations plus précises sur chacun des modes de garde, le site de la CAF est une véritable mine d’informations.

Vous y trouverez également des adresses pour vous renseigner ainsi qu’un calculateur pour estimer le prix d’accueil.

 

 

Et vous quel mode de garde avez-vous choisi ? Avez-vous des astuces à partager ?

 

 

Barbara de MaLayette, maman et créatrice de cadeaux de naissance personnalisés

 

 

Please reload