© Créé en Mars 2015 par Mam'Conseils.

J’utilise des cookies pour améliorer votre expérience d’utilisateurs. 

La raclette

 

 

Mam’conseils qui s’assume je dois l’avouer, lorsque l’envie de raclette se fait sentir, elle est là et bien là, même si je sais pourtant qu’on l’associe aux longues soirées d'hiver, après le ski, en famille ou entre amis.

Hier soir l’envie était là !

 

Même si ce plat est juste SUPER RICHE, je vais vous expliquer comment il me fait du bien au moral et comment j’en suis sûre à vous aussi.

 

Les 8 arguments mam’conseils, qui nous autorise une entorse au régime pour une soirée.
 
  1. Tout le monde est à table en même temps

  2. Peu de préparation

  3. Un plat CHALEUReux !

  4. Un plat inratable

  5. Les enfants adorent le côté ludique

  6. C’est simple

  7. Indémodable

  8. Aucune compétence de cuisinière n’est requise.

 

 

Une envie de raclette en vérité ce n’est pas un caprice !!

Dans mon cerveau, j’associe la raclette au partage, à la convivialité, à la famille, à l’amitié. Tout le monde est à table en même temps, on discute, on apprécie, on prend son temps.

Notre raclette n’est qu’une excuse pour partager un bon moment avec les gens qu’on aime.

Reprenons un peu l’histoire de la raclette :

Comme son acolyte la fondue, elle trouve son origine en suisse, inventée au Moyen-âge par des bergers qui la faisait lorsqu’ils emmenaient les vaches aux prés. On ne l’appelait pas raclette mais « fromage rôti », on faisait fondre une demi-meule de fromage devant un feu de bois. Son nom est venu plus tard en référence au fait de racler le fromage fondu directement sur la meule.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce n’est qu’à partir du XXème siècle que les appareils électriques ont commencé à se répendre.

Le fromage à raclette le plus connu est fait à partir de lait de vache à pâte pressée mais non cuite (45% de matière grasse à peu près). On le trouve facilement prédécoupé en tranches.

Il en existe de différents goûts : nature, aux poivres, au cumin, fumé, au vin, au chèvre, aux herbes …

Pour les quantités sur internet tout le monde n’est pas d’accord, mais bon ça ne se perd pas, on peut toujours en remanger le lendemain, le congelé ou, même inventer de nouvelles recettes avec les restes (gratins, quiche, croquemonsieur, cordon bleu…)

Prévoyez environ 200 g de fromage pour chacun, et à peu près la même quantité de pommes de terre par personne. On adapte bien sûr en fonction de l’appétit de ces convives.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et qu’est ce qu’on mange avec ça ?
 
  • De la charcuterie

Jambon blanc, blanc de poulet, blanc de dinde, jambon crue, bacon, bœuf en morceau (type bavette), gésier de canard, chorizo, saucisson…

  • Des fromages

Le but étant de proposer un assortiment de fromages. Car le fromage à raclette n'est pas le seul à savoir fondre. Gruyère, gouda, mozzarella, reblochon, ou encore chèvre, camembert... sont également adaptés à la raclette. Coupez-les en tranches fines ou demandez à votre fromager de le faire…

  • Les légumes

Pommes de terre, champignon, poivrons, courgettes, cornichon, oignons…

Du pain et une bonne bouteille de vin….

  • Mais quel vin ?

Blanc ou rouge, c’est chacun son goût.

Une Roussette, un Pinot noir de Savoie, un bourgogne aligoté, un pinot gris, un riesling ….

 

Pour moi un verre de pinot blanc ou de chablis et je suis conquise.