© Créé en Mars 2015 par Mam'Conseils.

J’utilise des cookies pour améliorer votre expérience d’utilisateurs. 

Invitation à l'Ambassade d'Argentine

ou Comment j'ai pu me liquifier en moins d'une journée...

 

 

J’ai beaucoup réfléchi avant de commencer à écrire cet article.

En effet je ne savais pas vraiment par quel axe commencer.

 

 

Je reçois lundi un carton d’invitation

 

Je suis invitée à un événement à l’ambassade d’Argentine pour la présentation d’un nouveau concept de prêt à porter masculin : HUMAHUA …

J’ai relu plusieurs fois l’invitation. Un défilé ? Moi ? Euh trop de questions … Non, non pas d’erreur c’est bien ça.

 

J’envoie donc un mail à ma co-bloggeuse pour vérifier que je ne suis pas folle, on m’a bien invité à un défilé !

Le moment d’euphorie laisse vite place à un grand moment de stress …

 

Je suis tellement loin de tout ça. La mode… oui j’ai déjà vu quelques trucs à la télé, j’aime regarder dans les boutiques. Mais je suis loin de m’habiller dans des boutiques de luxe.

Je suis comme tout le monde, une maman en congé parental.

La curiosité me dit d’y aller.

Aurais-je une autre occasion comme celle-ci dans ma vie ? Non je ne crois pas. Alors, c’est décidé je vais y aller, mais pas toute seule, Mam’conseils au complet (ok on est que 2) mais on y sera.

 

Et là tout s’enchaîne dans une même journée je suis passée par toutes les émotions possibles (merci Gad Elmaleh, je sais maintenant ce qu’est un ascenseur émotionnel).

 

La joie, la fierté puis le stress, l’incertitude, les questionnements et enfin la panique.

 

Première question : Est-ce possible ? Qui va garder les enfants ? Petit coup de téléphone à ma sœur, c’est bon elle veut bien les garder cet après-midi jusqu’à ce que mon homme rentre du travail.

 

Comment on s’habille dans ce genre d’endroit ? Gwen me fait monter la pression d’un cran (c’est que le premier) avec un tout petit mail d’une ligne :

« Au fait Céline, on va dans une ambassade s’est tenue correcte exigée et talon ».

Ok. Je vide mon armoire, j’essaye toute ma garde-robe, pas de tenu trop extravagantes, pas de vêtements tachés ou troués (ce n’est pas si évident que ça quand on a deux enfants en bas âges). Contraintes supplémentaire je m’y rends un train, donc vêtements assez confortable mais, jolie, chaussures à talon mais avec lesquelles je puisse marcher sans tomber au beau milieu d’une ambassade.

 

Grosse panique … j’essaye même les vêtements de ma mère, qui eux ne sont pas tachés et sont juste super classe seul bémol « elle est plus grande que moi » et « peut-être un peu moins forte » parce qu’il me manque quelques centimètres pour fermer la fermeture du pantalon (vous avez remarqué la subtilité avec laquelle je n’ai a aucun moment expliqué que je faisais tout simplement une taille au-dessus. Un peu de fierté quand même !).

 

Ma sœur me vient en renfort, merci ! Elle commente toutes les tenues que j’essaye, « la ça fait grand-mère », « la non », « ça serait mieux avec de la couleur », « reste toi-même » … Mais on finit par trouver une tenue pas « la tenue » mais une tenue qui soit présentable, sobre, classique…

 

Les vêtements c’est bon. On ressort la panoplie de bijoux, on passe un petit coup de lingette sur les chaussures, petite douche, coiffure, maquillage, parfum … Tout ça fera l’affaire.

C’est parti. Je rejoins Gwen et on y va. Direction l’ambassade.

 

On arrive devant l’ambassade, je me suis un peu détendu… dernière cigarette et c’est parti.

On entre, devant nous deux femmes des feuilles à la main, prennent notre nom et valident notre présence sur le listing. On nous invite à entrer dans une petite salle aux couleurs  très classes ornées de tableau aux couleurs chaudes. Juste impressionnée par cette hauteur sous plafond. Nous attendons quelques minutes, c’est très calme les gens chuchotent. Puis toujours sans bruit nous suivons une personne vers une salle à l’étage.

 

A l’étage des personnes nous placent. On marche sur un tapis un peu particulier… gris comme du plastique molletonné. Je découvrirais juste au lancement du défilé qu’en réalité un film plastique cache le tapis rouge du défilé pour qu’il reste propre jusqu’au moment du lancement.

 

Sur nos chaises quelques documents : un dossier presse des prospectus et une carte. Je m’assois et regarde autour de moi, je ne regrette pas ce temps passé à chercher des vêtements tout le monde est tiré à quatre épingles, effectivement la plupart des femmes sont en talon. Il y a beaucoup de journalistes, photographes, quelques personnalités de la télé réalité dont je ne connais pas les noms, l’ambassadeur, quelques chroniqueurs tv, Vincent Mc Doom, des tops modèles de chez Elite, et pleins d’autres que j’oublie certainement.

La musique retentit et le défilé commence.

6 jeunes hommes plutôt agréables à regarder défilent au fur et à mesure et nous présentent une collection très colorée au style décontracté et classe.

 

Des couleurs chaudes, modernes et harmonieuses. C’est la collection Automne/Hiver 2015/16.

Humahua est une marque de vêtements pour homme venant de Jujuy, créée en 2009 dans le but d’habiller l’homme argentin d’une nouvelle manière.

 

 

Une fois le défilé terminé, une séance photo avec Vincent Mc Doom commence à ce moment  nous nous glissons discrètement vers la sortie, un monsieur devant l’entrée nous invite plutôt à nous rendre dans la bibliothèque pour une dégustation.

Un lieu magnifique, des livres du sol au plafond.  Une penderie placée sur le côté nous permet d’admirer une partie de la collection et de toucher le tissu. Les vêtements sont fabriqués à partir de fibres naturelles comme le coton et la laine de moutons et lamas, qui sont les animaux typiques de la région du nord de l’Argentine.

 

 

Nous avons bu un verre de vin puis nous sommes parties.

Une expérience à vivre au moins une fois dans sa vie. C’était sympa de découvrir un nouvel univers.

Très loin de ce que je connais. J’ai été à la fois impressionnée par tant de splendeur et à la fois frustrée de ne pas avoir pu en apprendre plus sur cette collection, l’histoire de sa création, le créateur…

 

Je pensais qu’il y aurait un discours ou une présentation. En fait dans ce milieu les gens se connaissent et parlent entre eux, je ne me suis pas sentie trop à l’aise du coup.

 

 

 PS : La qualité des photos vous semblera étrange...

Cela doit s’expliquer par une défaillance de mon appareil … ou peut être par l’émotion qui faisait trembler l’appareil….

 

Ambassade d'argentine humahua vincent mcdoom
humahua, collection, veste, couleur, haute couture, défilé, de, mode, homme
Argentine, humahua, marque, vêtement, prêt à porter, luxe, homme
invitation, ambassade, argentine, humahua, défilé
invitation, ambassade, argentine, humahua, défilé de mode
 humahua, chemise a revers, bleu, pantalon violet, homme, haute couture
 humahua, défilé, luxe, homme, veste grise, pantalon bleu
 humahua, chemise rouge, pantalon, défilé homme
 humahua, veste camel, défilé, haute couture, luxe, ambassade